Le cimetière joyeux

Le cimetière joyeux de Sapânța est l’endroit où ceux qui ont décidé de se séparé de ce monde le font d’une manière joyeuse. Les croix des tombes sont peintes en couleurs vives, où domine le bleu, et sont accompagnées de vers en général comiques, sur celui qui y gît et la manière dont il est resté dans la mémoire de sa famille et de la communauté.

Les premiers tombeaux sont parus en 1930, à l’initiative de l’artiste Stan Ioan Pătraș, qui a désiré ajouter un peu d’humour à un événement tellement triste. La tradition est continuée aujourd’hui par son disciple Dumitru Pop Tincu. Le cimetière comprend 800 croix joyeuses.