L’église fortifiée de Biertan

L’église fortifiée symbolise, à côté d’autres églises fortifiées de Transylvanie, toute une époque, durant laquelle l’église représentait non pas seulement le centre spirituel d’une communauté, mais aussi son centre culturel, administratif, ainsi qu’un lieu de refuge pendant les guerres. L’église, dont les dimensions sont impressionnantes, est entourée par une triple enceinte de remparts, par six tours et trois bastions ; elle a été érigée au XVIe siècle, en style gothique tardif. Dans une Europe tourmentée par des guerres de religion, les quatre confessions de Transylvanie ont pu traverser les périodes difficiles grâce à une tolérance religieuse particulière. Les moments les plus tendus étaient provoqués par les convulsions à l’intérieur de l’Empire ou par les attaques des Ottomans, et dans ces circonstances les remparts de la citadelle abritaient tous ses habitants, quelle que fût leur religion.

L’église fortifiée de Biertan

Le système de clôture, bine conservé aujourd’hui, est particulièrement compliqué, et comprend 19 serrures. Tout aussi intéressante est la prison matrimoniale. C’est dans cet endroit que l’on amenait les couples qui voulaient se séparer, pour les enfermer ensemble, leur faire partager le même lit, la même assiette et le même verre, et cela permet peut-être d’expliquer pourquoi en 300 ans il y eut un seul divorce à Biertan.