Les 10 plus beaux châteaux de Roumanie

Ce n'est pas un secret pour personne que la Roumanie est réputée pour ses impressionnants châteaux médiévaux. Mais comme il est impossible de les visiter tous en un seul voyage, nous avons dressé une liste des certains des plus châteaux de Roumanie à ne pas manquer.

 

1. Le Château de Peles

 

Château de Peles

 

Notre liste commence par le magnifique château de Peles. 

Situé au coeur des Carpates, dans la belle région de Sinaia, ce superbe château se distingue dans le haut foret. Sa construction a commencé à la fin du 19e siècle, en 1873, et s'est achevée en 1914. Le château a été construit par le roi Carol Ier comme résidence d'été de la famille royale roumaine et donne l'impression qu'il attend toujours le retour de ses anciens propriétaires. Les décorations sont dans un excellent état et le château abrite des milliers d'objets façonnés exposés du monde entier.

 

Salle du Trône, Château de Peles

 

Le château fut saisi par le régime communiste en 1947 après l'abdication forcée du dernier monarque de Roumanie, le roi Michel Ier. Il fut brièvement transformé en musée en 1953 et fermé en 1975: Après la révolution roumaine en 1989, le château de Peles a été reconstitué en tant que site culturel. 

Anecdote: le château de Peles a été le premier château entièrement électrifié d'Europe et le premier au monde à disposer du chauffage central au travers des murs et des sols. 

 

2. Le Château de Bran

 

Château de Bran

 

Le château de Bran est problablement le plus célèbre de tous les châteaux roumains. Construit par les Saxons de Brasov au sommet d'un ancien château en bois érigé par les chevaliers teutoniques, il est mondialement connu comme le mystérieuse résidence du comte Dracula. Son aspect médiéval, avec ses tours pointues, ses couloirs étroites, ses escaliers raides et ses salles sombres, a nourri l'imagination de nobreux touristes, écrivains et réalisateurs.

En raison de ses liens présumés avec Dracula et la famille royale roumaine, le château de Bran est un lieu de rencontre entre légendes et histoires, créant une expérience inoubliable pour tous ceux qui franchissent ses portes. Son caractère unique lui a également valu une place bien méritée dans "Les plus beaux châteaux du monde" dirigé par CNN. 

*A partir de mai 2019, vous pourrez faire une visite nocturne de château de Dracula.

 

Cour intérieure du château de Bran

 

Anecdote: Vlad l'Empaleur avait peu à voir avec le château de Bran. En fait, il n'y a aucune trace de son passage à la résidence. 

 

3. Le Château des Corvin

 

Château des Corvin

 

Le château des Corvin, également appelé château de Hunyadi ou château de Hunedoara, a été nommé l'un des bâtiments les plus effrayants du monde par le Lonely Planet. Le même magazine l'a inclus dans les plus 10 beaux châteaux européens les plus féeriques, mais seulement parce que "parfois, les contes de fées sont en réalité des cauchemars". 

En réalité, le château des Corvin est une authentique construction gothique construite en 1446 et appartenant aux rois de Hongrie. Sa sombre histoire et le fait que de nombreux historiens prétendent qu'il est ici où le célèbre Vlad l'Empaleur a été fait prisonnier, à la source même du mythe de Dracula, ont donné au château  des Corvin la réputation d'un lieu de terreur et de disgrâce.

 

4. Le Château de Sturdza

 

Le Château de Sturdza

 

Le château de Sturdza est situé à Miclauseni. Il s'agit de l'un des endroits les plus romantiques et les plus sereins que vous puissiez visiter en Roumanie. Le domaine noble comprend un beau lac et un parc avec des arbres séculaires, plus vieux que la construction elle-même. Le château a été construit par la famille Sturdza, une famille moldave respectée et bien connue qui a donné à la Roulanie de nombreux souverains  honnêtes et des gommes de culture. 

Le château a été construit dans un style néo-gothique et a été conçu pour impressionner la devise de la famille, gravée sur les façades du château, affirme: Utroque clarescere pluchrum - La beauté brille partout. 

Les travaux de restauration du château ont commencé en 2004 et plusieurs meubles originaux ont été conservés et restaurés entre 2003 et 2005

 

5. Le Château d'Iulia Haşdeu

 

Château d'Iulia Hasdeu, photo de Monérique

 

Le château d'Iulia Hasdeu possède, de loin, l'un des antécédents les plus touchants et témoigne de la douleur qu'un père a dû endurer la perte de sa fille unique. 

Bogdan Petriceicu Hasdeu était un célèbre écrivain et philologue roumain. Sa fille était la géniale Iulia, la prmière femme roumaine admise à Sorbonne de Paris, décédée des suites d'une tuberculose à l'âge de 19 ans. 

On raconte qu'après sa mort, B.P. Hasdeu a décidé de construire un château en son honneur, mais les plans ont été dictés par Iulia elle-même au cours des nombreuses scéances de spiritisme. Le château regorge de symboles, l'une des pièces étant spécialement conçue pour permettre à l'esprit d'Iulia de revenir et de communiquer avec son père bien-aimé. 

 

6. La citadelle de Fagaras 

 

La construction de la citadelle de Fagarasa débuté en 1310 sur le fondement d'une ancienne fortification en bois et en terre. 

Il a été construit dans le but de fournir un avantage stratégique à la défense du sud-est de la Transylvanie contre l'invasion des Tatars et des Ottomans. En 1526, il fut renforcé pour devenir encore plus fort, doublant l'épaisseur des murs. 

En 1541, il fut attaqué et son dirigeant capturé, mais Michel le Brave (Mihai Viteazul) le reprit en 1599 et le offrit en cadeau à sa femme. 

 

Citadelle de Fagaras

 

La légende raconte que pendant plusieurs années, la citadelle abritait un mécanisme de torture macabre. 

Semblable à la jaune fille de fer, le captif devait embrasser une icône de Sainte Marie, la mère de Jésus Christ, qui était placée sur le coffre d'une statue. Mais une fois, qu'il aurait fait, il aurait déclenché un mécanisme et plusieurs dagues lui auraient perforé tour le corps. Les poignards se retiraient alors et le cadavre tombait à travers une trappe dans la rivière Olt. 

Sous le régime communiste, entre 1946 et 1960, la citadelle servit de prison aux ennemis du système communiste et fut reconstruite entre 1965 et 1977.

 

7. Le château de Banffy

 

A son époque glorieurse, le château de Banffy était connu le château de Versailles de Transylvanie. 

Au1`8ème siècle, un célèbre architecte viennois a laissé sa marque sur le magnifique château en construisant un parc, des ruelles, des statues et des puits artésiens, apportant un aspect baroque à la construction. La porte était également décorée de splendides statues de pierre. 

 

Château de Banffy

 

Le château a été construit à partir d'un manoir datant du 15ème siècle. En 1944, le château servit comme hôpital de campagne mais fut pillé et dévasté par les troupes allemandes à titre de représailles contre son prorpriétaire. Pendant le régime communiste, il a servi d'école de conduite, de ferme et d'hôpital pour enfants.

En 1999, il a été inclus dans La liste de Surveillance des 100 Sites les Plus Menacés  par le World Monuments, à la demande de Transylvania Trust. En 2001, les travaux de rénovation ont commencé dans le cadre du programme de formation à la conservation du patrimoine bâti. Le programme fonctionne encore et enseigne les techniques de la construction traditionelles pour la restauration, le répartition et l'entretien des bâtiments historiques. 

 

8. Le Château de Cantacuzino 

 

Le château de Cantacuzino a été construit en 1911 dans un style néo-roumain et a appartenu à la famille Cantacuzino jusqu'à sa nationalisation en 1948. 

 

Château de Cantacuzino

 

Au cours de la période communiste, les meubles d'origine du château ont été enlevés et une partie des murs intérieurs a été repeinte. Après la chute du régime communiste en 1989, le château fut rendu à la famille Cantacuzino qui le vendit en 2004, 

Aujourd'hui il sert au musée  et  la grande salle du château abrite les héraldiques des familles unies à la famille Cantacuzino ainsi que divers portraits des membres de la famille. 

 

9. Le Château de Jidvei

Le château de Jidvei a été construit entre 1570 et 1580 et rénové entre 1615 et 1624 par le comte Stefan Bethlen. Comme la plupart des châteaux roumains, sous le régime communiste, la plupart des meubles, de l'argenterie et des soieries ont été perdus.

 

Château de Jidvei

 

Le château a été revendiqué en 1989 par la famille Haller qui l'a vendue en 2003. Aujourd'hui, il est en cours de rénovation, mais il organise parfois des dégustations de vin et le festival "Golden Grape", qui marque le début de l'automne et le moment idéal pour faire du vine. Au cours de sa reconstruction, plusieurs sites ont été découverts sur le site, notamment d'anciennes portes construites avant le château ou un petit point. 

Dans le hall principal, il y a une collection impressionnante de 45 montres, avec une belle histoire derrière elle. Quand le propriètaire a eu 45 ans, les habitants du château lui ont acheté 45 montresm représentant les années de sa vie. 

Il existe également plusieurs mythes et légendes autour du lieu, don l'un affirme que sous le château se trouve un passage souterrain reliant le château au château de Bethlen. 

Aujourd'hui, le château est célèbre pour être le visage du vin Jidvei. 

 

10. La Citadelle de Rasnov

 

Un autre des châteaux roumains construits dans le cadre du système de défense transylvanien contre les Ottomans et les Tatars est la citadelle de Rasnov. 

Construit entre 1211 et 1225, la forteresse a été utilisé comme refuge par le nombreuses personnes au fil des ans, y compris Michel le Brave en 1600 et le réfugiés valaques du mouvement de résurgence dirigé par Tudor Vladimirescu en 1821. 

La citadelle a été partiellement détruite au fil des années, en 1718 par un incendie et en 1802 par un tremblement  de terre, mais elle a été restaurée entre 1955 et 1966, sous le régime communiste. 

 

Citadelle de Rasnov

 

En raison de l'absence d'eau à l'intérieur de la citadelle, il est dit que lors d'un siège, les habitants de la citadelle ont obligé deux prisonniers turcs à creuser le puits pendant 17 ans. 

Jusqu'à ce jour, les visiteurs peuvent observer des versets du Coran écrits sur les murs du puits. En ce qui concerne le sort des deux prisonniers, personne ne sait vraiment ce qui s'est passé. Certains disent qu'ils ont été relâches après la construction du puits, tandis que d'autres disent qu'ils ont été tués. 

Une autres légende, racontée par les anciens, dit qu'au fond du puits se trouve un trésor de  300 ans. 

 

11. Bonus - autres châteaux et forteresses dignes de mention:

A. Citadelle de Neamt 

Une autre forteresse notable est la citadelle de Neamt. Forteresse médiévale situé dans le nord-est de la Roumanie, la citadelle de Neamt a été construite au 14ème siècle et agrandie au 15ème siècle. 

Cela faisait partie de la ligne de défense réussie de Stephen le Grand, la Citadelle Blanche et bien d'autres. 

 

Citadelle de Neamtt

 

B. Les églises fortifiées de Transylvanie 

Bien que n'étant pas exactement des châteaux, ces bâtiments de défense médiévaux sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO sous le nom de "Les villages avec les églises fortifiées de Transylvanie" et ils ont été fondés par les Saxons de Transylvanie entre le XIIIe et XVIe siècle.

 

Eglise fortifiée de Biertan

 

Eglise fortifiée de Viscri

 

Au total, il y a sept villages, et ce sont leurs principales attractions:

L'église fortifiée de Biertan

La citadelle de Calnic

L'église fortifiée de Darju

L'église fortifiéé de Prejmer

L'église fortifiée de Saschiz

L'église fortifiée de Valea Viilor

L'église fortifiée de Viscri

Si vous souhaitez avoir une vue en direct de quelques-uns des plus beaux châteaux présentés dans cet article et de bien d'autres, nous vous invitons à découvrir nous tours de forteresses et des châteaux en Roumanie.

arrow_upward